Soins de pédicurie

Podologie

Quand consulter ?


Les pédicures-podologues accomplissent, sans prescription médicale préalable nécessaire,  des actes professionnels visant à l’amélioration de l’état cutané et unguéal du pied.

On peut alors consulter pour des soins de pédicurie en cas :

  • toutes pathologies unguéales et autres affections épidermiques du pied à l’exception des interventions impliquant l’effusion de sang
  • surveillance et soins des personnes pouvant présenter des complications spécifiques entrant dans notre champ de compétence (artéritiques, diabétiques, hémophiles…)
  • de durillons, cors, œil de perdrix (cor interdigital), hyperkératoses diverses (cornes), rhagades (fissures)…
  • d’ongles incarnés, trop épais, trop courbés, douloureux…
  • de mycose unguéale ou cutanée
  • de verrues plantaires
  • de troubles sudoraux (transpiration excessive)

 

Nous sommes de même habilités à prescrire et à appliquer des topiques à usage externe, pansements, figurant sur une liste fixée par arrêté ministériel.

 

 

Comment se déroule une séance ?


  • En premier lieu il s’agira de s’occuper du motif de consultation, à savoir fréquemment la douleur.
  • S’en suit la coupe d’ongles (fraisage si trop épais) et l’exérèse des hyperkératoses, cors, durillons…
  • Des conseils et traitements sont prodigués si besoin.
  • Application de crèmes ou gels hydratants.

 

Autres appareillages


En plus du soin, il est possible d’avoir recours à de petits appareillages podologiques pour traiter la cause des désagréments

Il peut s’agir des :

  •  Orthoplasties : elles ont pour but de corriger ou de protéger des déformations d’orteils, responsables de zones de frottements avec la chaussure et par conséquent de douleur.
    Il s’agit d’un polymère de silicone directement moulé sur le pied du patient.
    Fines et souples, elles permettent ainsi de soulager la marche si celle-ci est rendue douloureuse par une déformation ou malposition d’orteil (hallux valgus, chevauchement d’orteil, cors sur le petit orteil…)
  • Orthonyxies : petites orthèses pour ongles hypercourbés responsables de douleurs, d’incarnations diverses.
    Elles peuvent être réalisées selon plusieurs techniques (à fil, lamelles BS, titane) selon la spécificité du cas de chacun.
  • Onychoplasties : ce sont des prothèses d’ongles en résine utiles en cas de chute de l’ongle, fissures et autres détériorations unguéales.
    Elles consistent à remplacer l’ongle véritable par un ongle synthétique.
    Cela permet en général de guider la repousse et d’éviter d’éventuels conflits ongle/peau.

 

Pour les personnes à mobilité réduite, nous proposons un service de soin à domicile.

 

Remboursement des soins de pédicurie


Les consultations de pédicurie sur prescription médicale sont remboursées par la Sécurité Sociale (1 euro 25 centimes).

Votre mutuelle peut vous proposer un remboursement des soins de pédicurie, même sans ordonnance,  rapprochez-vous de votre organisme pour en connaitre le montant.

Les soins de pédicurie pour les diabétiques ne sont pris en charge que pour un nombre précis de séances par an et seulement pour les grades 2 du diabète (4 séances/an remboursées) et 3 (6 séances/an remboursées).

Grade 2 : neuropathie sensitive et artériopathie ou déformation du pied.
Grade 3 : neuropathie sensitive et antécédent d’ulcération depuis 4 semaines, ou amputation des membres inférieurs.

Chez un sujet non-diabétique, le taux de sucre dans le sang (aussi appelé glycémie) est contrôlé de façon autonome par le corps au moyen de différents processus physiologiques.

Chez les diabétiques, ce contrôle automatique du taux de sucre dans le sang est altéré, il doit donc être contrôlé par des moyens externes comme un meilleur contrôle de la diète, des médicaments oraux et/ou de l’insuline. Ce contrôle de la glycémie est primordial pour plusieurs raisons.

La glycémie mal contrôlée entraîne :

  • Des problèmes de circulation sanguine (diminution du potentiel de guérison lors de blessures ou de plaies)
  • Une perte de sensation graduelle des extrémités (apparition de blessures, surtout au niveau des pieds, dû à l’absence de sensation protectrice)
  • Une perte de tonus musculaire (déformation des pieds et apparition de points de pression anormaux)
  • Une sécheresse cutanée (apparition de fissures cutanées)
  • Une diminution de la fonction immunitaire (risque d’infection plus élevé et potentiel de guérison plus difficile)

Les problèmes cités ci-haut peuvent contribuer à l’apparition de plaies au niveau des pieds et entraver leur guérison. Ces problèmes peuvent être évités ou réduits. Votre podologue procédera à un examen des membres inférieurs, il effectuera des tests neurologiques, vasculaires, biomécaniques et vérifiera l’état de votre peau. Il pourra déterminer votre niveau de risque et ainsi faire un suivi adapté à votre condition. En présence de plaie, il pourra déterminer un plan de traitement adéquat.

Il ne faut pas hésiter à consulter même en cas de blessure mineure ou d’ongle incarné, même si aucune douleur n’est présente. Le diabète est une maladie silencieuse, bien souvent on ne ressent aucun symptôme. Il est donc primordial de consulter votre podologue afin de prévenir les problèmes mentionnés.

Le praticien de ce cabinet possède l’agrément de la sécurité sociale pour le traitement des diabétiques de grade 2 et 3 permettant ainsi un remboursement du soin de pédicurie sur prescription médicale.