Podologie et semelles orthopédiques

Podologie

La consultation podologique


 

Elle peut se faire à tout âge sur les personnes présentant des douleurs articulaires, musculaires ou ligamentaires de type mécanique ou inflammatoire au niveau des pieds, des chevilles, des genoux, des jambes, des hanches ou du dos.:

  • Chez l’adulte : douleurs d’avant-pied, plantaires, épines calcanéennes, instabilité de cheville, syndrome de Morton, hallux valgus, tendinopathies d’Achille, séquelles de traumatismes,
    inégalité de longueur, syndrome rotulien, bascule du bassin, lombalgies…
  • Chez la personne âgée : diverses arthroses (pied, genou, hanche, rachis…), pieds douloureux et déformés (hallux valgus, griffes d’orteils…), instabilité, troubles cutanés, de retour veineux…
  • Chez le sportif : pathologies liés au sport car chaque sport à son lot de contraintes au niveau du pied et de l’ensemble de l’appareil locomoteur
    (pathologies musculo-tendineuses, ostéo-articulaires…)
  • Chez l’enfant : troubles de la marche, chutes fréquentes, pieds plats/creux, malpositions ou déformations podales, pieds bots, scoliose ou attitude scoliotique,
    inégalité de longueur de membre inférieur, ostéochondroses épiphysaires et apophysaires…

 

Comment se déroule un bilan ?

  • L’examen commence par un interrogatoire précis sur le motif de consultation, les activités, les antécédents etc…Celui-ci se poursuit en décharge pour bien localiser la ou les douleurs, vérifier les amplitudes articulaires, l’état cutané, vasculaire, nerveux…
  • Un examen en charge est nécessaire pour analyser les appuis (utilisation d’une plateforme baropodométrique et d’un podoscope) aussi bien en statique qu’en dynamique.
  • L’examen de la marche reste un élément incontournable pour rendre compte de la position des différents segments et des véritables contraintes induites par le mouvement.
  • La prise d’empreinte va permettre de confection la paire de semelle si celle-ci est nécessaire.

 

 

Les semelles orthopédiques


La conception

 

Elles peuvent être réalisées selon plusieurs techniques : classique, thermoformée, monobloc.
Tout dépend de la clinique, des attentes et du mode de chaussage du patient.

  • Les semelles dites « classique » sont réalisées à partir des empreintes puis placées dans la chaussure sans moulage préalable. Elles sont en général très fines et s’accordent bien avec un chaussage étroit (chaussures de ville, escarpins, botines…).
  • Les semelles thermoformées sont de même réalisées à partir des empreintes, mais elles sont moulées au pied du patient avant d’être placées dans la chaussure. Elles conservent ainsi la forme grâce à des matériaux thermo-formables.
  • Elles sont assez répandues chez les sportifs mais l’indication est beaucoup plus large car le confort obtenu est bénéfique dans de nombreuses pathologies.

Pour toute consultation en examen podologique, n’oubliez pas vos examens complémentaires (radiographies, IRM, scanner, échographies…) ainsi que vos diverses paires de chaussure (sport et ville, usées ou neuves).

 

La prise en charge

Chaque tarif est un forfait comprenant :

  • L’examen clinique
  • La prise d’empreinte
  • La réalisation des semelles
  • Les retouches si nécessaire

Dans le cadre d’une prescription médicale adaptée, l’assurance maladie peut prendre en charge une partie du forfait des semelles orthopédiques :

La base de remboursement de l’assurance maladie est plafonnée à 28,86 €.
Votre mutuelle peut prendre en charge une partie ou la totalité des frais restants.

 

Le renouvellement

Une semelle orthopédique est réalisée pour durer, cependant il est conseillé de refaire un bilan podologique tous les ans.

En effet, le positionnement et la posture de chacun évoluent au cours des années.
Il est donc indispensable de contrôler régulièrement l’adaptation des semelles orthopédiques en fonction des évolutions.

Pour les enfants, du fait de la croissance et du changement de pointure régulier, il est conseillé d’effectuer un bilan podologique tous les 6 mois.